Apprenti en menuiserie

Lettre d'information de la commission "Emploi, apprentissage, formation professionnelle, insertion"

La Région ouvre le dialogue sur l’ensemble de l’offre de formation avec les représentants des branches professionnelles

Prévus dans le Schéma régional de développement économique, les dialogues sectoriels avec les représentants des branches professionnelles ont démarré en avril, avec les métiers du numérique. Objectif : identifier les besoins en compétences des entreprises dans chaque filière économique, afin d’adapter l’offre de formation en région.

Paradoxalement, malgré un taux de chômage important, il n’est pas rare de voir des entreprises qui peinent à recruter. Quels sont leurs besoins ? Et les formations répondent-elles à ces besoins ? Ces deux questions sont au cœur des  dialogues sectoriels que la Région des Pays de la Loire a souhaité engager avec les représentants des branches professionnelles des différents secteurs économiques.
La première rencontre s’est déroulée le 28 avril à l’Hôtel de Région à Nantes sur les métiers du numérique. Un secteur en pleine explosion, appelé à irriguer tous les autres secteurs économiques, et au cœur du plan régional de l’Industrie du futur et du plan régional pour l’économie numérique.  Une quarantaine de personnes était présente. Etaient invités des représentants  d’entreprises, d’OPCA, d’acteurs institutionnels, (Rectorat, Dirrecte, Coparef…), d’associations telles que l’Association des décideurs du numérique de l’Ouest (ADN Ouest), etc.

Besoin de 1 300 à 1 800 personnes supplémentaires

Constat général : dans un environnement en évolution rapide et constante, les entreprises ont des besoins en compétences qu’elles peinent à trouver, notamment en conception-développement, et doivent faire face à un turn-over important. Plusieurs raisons ont été identifiées : une forte croissance des besoins, conjuguée à un problème d’attractivité des formations et des métiers du numérique, notamment auprès des femmes.
Selon une étude réalisée par ADN Ouest, les entreprises régionales auraient en effet besoin de 1 300 à 1 800 personnes supplémentaires. Les besoins se situent essentiellement au niveau I (Master) et II (licence). Par ailleurs, certaines compétences sont à renforcer, en particulier les compétences transversales comme le travail en mode projet ou la maîtrise de l’anglais. D’autres besoins sont en émergence, par exemple concernant les métiers des données, de la réalité augmentée, ou les doubles compétences (informatique et commercial par exemple).

Feuille de route

Sur la base des éléments recueillis lors de cette première rencontre, la Région doit maintenant rédiger une feuille de route avec les acteurs, dans laquelle seront identifiés les axes de développement en matière de formation initiale et continue.  
La Région mettra ensuite en œuvre les mesures qui relèvent de ses compétences, et les organismes de formation seront invités à prendre connaissance de cette feuille de route et des besoins exprimés par les acteurs économiques afin de faire évoluer leur offre de formation.
La Région souhaite procéder de la sorte avec d’autres secteurs économiques majeurs des Pays de la Loire. Le second dialogue sectoriel s'est déroulé le 4 juillet sur les métiers de l’industrie. Suivront l’industrie agro-alimentaire, le BTP, les transports et la logistique. A terme, tous les secteurs ont vocation à être étudiés de près.

libre expression

Pour en savoir plus sur le point de vue des groupes politiques du Conseil régional :

à votre écoute

Les membres de la commission :

    infos pratiques

    Apprenti en menuiserie

    lettres d’information de la région des pays de la loire

    Lettre d'information de la commission emploi, apprentissage, formation professionnelle, insertion

    EMPLOI

    Lettre d'information de la commission Entreprise, développement international, tourisme, innovation, enseignement supérieur et recherche

    ENTREPRISES

    Lettre d'information de la commission transports, mobilité, infrastructures

    TRANSPORT

    Lettre d'information de la commission emploi, apprentissage, formation professionnelle, insertion

    EMPLOI

    ( région Lettre de la CP

    La lettre de la commission permanente

    Gardez le fil